Voyage au Salvador

  • Le Salvador : en langue amérindienne Cuscatlán, cela signifie « terre des joyaux », ce petit pays d’Amérique Centrale recèle, certes, de belles surprises ! Des sites précolombiens, des volcans, des scènes de vie traditionnelle dans les villages, des plages de surf, un pays loin de la foule à découvrir sans tarder.
  • Latinexperience c’est une passion du voyage en Amérique Centrale mais surtout, et avant tout, du vécu axé sur une expérience personnelle de chaque destination. Nous vous aiderons à réaliser votre voyage au Salvador de façon unique !
  • Laissez-vous tenter par un circuit au Salvador, en autotour, en couple, en famille ou entre amis selon votre idée de voyage. Inspirez-vous en découvrant nos suggestions de voyages au Salvador entièrement personnalisables selon vos envies !
1Nous vous enverrons la brochure sur votre adresse mail.
2Faisons connaissance

Nos suggestions de programmes au Salvador

En savoir plus sur le Salvador

  • Superficie : 21 041 km2, le plus petit pays d’Amérique Latine et le seul pays en Amérique Centrale à ne pas avoir de façade maritime sur la mer des Caraïbes.
  • Population (environ) : 7 millions d’habitants soit la plus forte densité de l’Amérique Centrale.
    Capitale : San Salvador  et avec le Gran San Salvador  au total : 1 million 883 mille habitants
    La 2ème plus grande ville du pays : Santa Ana : 245.421 habitants .
  • Économie : La République du Salvador est le plus petit pays d’Amérique centrale, mais il occupe le troisième rang au niveau économique de l’Amérique centrale. Étant donné qu’il possède peu de ressources naturelles, le pays importe beaucoup de matières premières, de combustibles et plusieurs autres denrées. L’économie du pays est principalement axée sur les services et les communications. L’industrie manufacturière est, quant à elle, la plus importante d’Amérique centrale. Au niveau de l’agriculture, le Salvador est l’un des plus grands producteurs de café au monde.
  • Avoir lu, vu et écouté : (lu) un classique de la littérature salvadorienne Andanzas y maladanzas d’Alberto Rivas , (lu) Cuentos de Cipote et El Cristo Negro de Salvador Salazar Arrue plus connu sous son pseudonyme Salarrue, (vu) les peintures de Dagoberto Nolasco et de José Mejia Vides, icône de la transformation picturale salvadorienne, (vu) El Carretón de los sueños du Cinéaste Alejandro Cotto, (écouté) le groupe de rock du Salvador le plus emblématique des années 80 Broncco connu sous le nom de B´Rock.
  • A lire, voir et écouter ces temps-ci :(lire) L’Histoire du traître de jamais plus et Un monde où le ciel ne cesse de tomber écrits par Rafael Menjivar Ochoa ou une écriture poétique, violente et cynique, (lire)L’art précolombiende Maria Teresa Uriarte et Leticia Staines et Pigmento Azul Maya de Constantino Reyes Valerio, (voir) Sobreviviendo Guazapa le dernier film en date produit et réalisé au Salvador de Roberto Davila, basée sur la guerre civile qui ébranla le pays, plus léger (voir) les festivités à l’occasion des 155 ans de la ville de Suchitoto ou participer au festival du maïs tous les ans en août, (voir) dans toutes les contrées du Salvador apprécier l’artisanat peint inspiré par l’artiste Fernando Llort , (écouter ) les chansons, fusion de rythmes reggaeton, rap, hip hop, des deux frères Shaka & Dress, telles que  Pas de Panique, Unamonos Ya ou Vamos al Grano, ces deux dernières engagées respectivement sur l éducation et l’alimentation en Amérique Centrale.
Vous aimez nos cookies garantis 100% statistiques ? (en savoir plus)
En continuant la navigation vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies afin d'analyser votre visite et nous permettre de mesurer l'audience de notre site internet.

Pourquoi utilisons-nous des cookies?

Nous utilisons les cookies uniquement pour connaitre les statistiques de notre site internet

Nous ne conservons pas d’informations sur vous et assurons votre anonymat durant cette visite.Vous pouvez prendre contact avec nous au 09 51 25 73 57 pour plus d’informations

Je suis d'accord Sortir du site